Découverte d’un type de lymphocyte hybride qui pourrait expliquer l’origine du diabète de type 1.

Au nombre des maladies auto-immunes, le diabète de type 1 est l’une des pathologies les plus répandues. Depuis de nombreuses années, les scientifiques savent que cette maladie a pour origine une réponse immunitaire anormale de l’organisme, qui attaque ses propres cellules.

Découverte d’un type de lymphocyte hybride qui pourrait expliquer l’origine du diabète de type 1