Des applis qualitativement insuffisantes pour l’autocontrôle glycémique chez les diabétiques de type 2.

En 2018, on estimait que 7.8 % des diabétiques qui possédaient un smartphone utilisaient une appli pour diabétiques afin de les aider dans l’autocontrôle de leur maladie. Une méta-analyse a montré que l’utilisation d’une appli de ce type était associée à une réduction de 0.5 % de l’hémoglobine A1c.

https://www.egora.fr/actus-medicales/diabetologie/47335-des-applis-qualitativement-insuffisantes-pour-l-autocontrole