Une hormone maternelle pourrait prédisposer les enfants au diabète.

Les enfants exposés à des taux élevés de leptine lors de leur développement prénatal pourraient avoir un sur-risque de diabète de type 2. C’est ce que suggèrent les résultats de récents travaux conduits dans un modèle de souris.

http://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-recherche/une-hormone-maternelle-pourrait-predisposer-les-enfants-au-diabete